ARBORICULTURE

DEPHY ECOPHYTO : L’expérience d’un groupe en arboriculture bio

En Maine-et-Loire, dix exploitations arboricoles bio ont décidé de former un groupe référent DEPHY Ecophyto pour échanger, évoluer et communiquer sur leurs pratiques. Premier bilan.


A l'automne 2010, le GABBAnjou a répondu à un appel d'offre pour un réseau de ferme en arboriculture dans le cadre de FERMECOPHYTO. Ce projet national est issu du Grenelle de l'environnement qui affiche un objectif final : "Réduire de 50% l’usage des pesticides, c’est possible ?"

 

Le réseau FERMECOPHYTO est un des moyens que propose l'Etat pour parvenir à cet objectif. Les réseaux de ferme ont donc pour objet de produire des références, de démontrer et d'accompagner la transformation des systèmes de cultures.

 

A priori, "réduire de 50% les pesticides", ça ne concerne pas les bio. Pourquoi le GABBAnjou a-t-il choisi de déposer sa candidature?

 

Car, concrètement, le réseau FERMECOPHYTO doit mettre en évidence un meilleur raisonnement des traitements, développer et fiabiliser les alternatives à la lutte chimique, utiliser les résistances variétales et diminuer la pression des bioagresseurs par des systèmes de production moins favorables à leur développement… Tout cela répond aussi aux problématiques de la bio : on a donc notre place dans ce projet.

 

Par ailleurs, ce cadre doit permettre aux producteurs engagés dans ECOPHYTO de pouvoir bénéficier d'information et de formations pour répondre à leurs impasses techniques, de faire de la démonstration de leurs pratiques vers d'autres producteurs, et d'informer le grand public et les étudiants… que des actions déjà menées par le réseau bio!

 

Le réseau FERMECOPHYTO doit aussi permettre de produire des références sur les systèmes de cultures économes en produits phytosanitaires, en constituant un référentiel au niveau national. Il est important que des systèmes bio puissent amender ce référentiel, et prouver, en apportant des exemples de fermes, que le "zéro pesticide de synthèse" fonctionne, avec des résultats économiques viables!

 

C'est donc à partir cette réflexion qu'un groupe d'arboriculteurs bio s'est crée au sein du GABBAnjou. Fort de sa diversité (bio ou en conversion, structures à dimensions variables, spécialisation en arboriculture ou non, nombres d'espèces, commercialisation, …), ce groupe fourmille déjà d'une multitude d'idée pour améliorer leurs pratiques de traitements (même en bio!) et pour faire connaître leur pratiques!